Il faut réaliser un bilan pluridsciplinaire afin de connaître pécisement la situation de l’enfant.

 

LE BILAN :

 

Pour obtenir un diagnostic de trouble spécifique des apprentissages, plusieurs bilans vont être demandés. Un bilan pluridisciplinaire est donc nécessaire.

Le parcours est souvent long !!!

Vérifier en premier lieu, l’audition et la vision de votre enfant  chez un médecin ORL et chez un ophtalmologiste.

Le bilan pluridisciplinaire fait intervenir différents acteurs autour de l’enfant :

-l’orthophoniste : pour évaluer le langage oral et écrit et explorer le raisonnement logico-mathématique.

-le neuropsychologue : pour mettre en évidence des aspects déficitaires mais aussi les bonnes compétences, faisant parfois apparaître certaines dissociations essentielle à la pose d’un diagnostic de troubles « dys ».C’est également dans ce cadre qu’un test de QI est effectué.

-le psychomotricien : pour la motricité fine et la mise en évidence des praxies, des troubles du graphisme.

-l’ergothérapeute : pour la motricité, l’organisation spatiale et l’autonomie de la vie quotidienne.

-l’orthoptiste : pour évaluer l’organisation et l’exploration visuelle.

Il est nécessaire d’expliquer à l’enfant,  étape par étape, quel va être son parcours face à ses diverses demandes.

Il est important qu’un médecin prescrive et coordonne les différents bilans, pour permettre de regrouper les diverses informations et poser un diagnostic correct.

Ce médecin peut être le médecin traitant ou le médecin coordinateur d’un centre de référence des troubles des apprentissages (coordonnées disponibles sur le site de l’INPES).

Il faut obtenir des bilans écrits de chaque interlocuteur, car ils seront demandés au cours de la scolarité de l’enfant.